Autour de la Pipe - Forum
A votre attention, l'usage et la consommation de tabac est nuisible pour la santé.
Ce forum est un lieu de discussions et de rencontres réservé a un public de plus de 18 ans.

Interdit aux moins de 18 ans.
Derniers sujets
» Calme plat ce 18 Janvier
par Alexandre Hier à 20:07

» Le carnet de M.Propre
par Hent ar Mor Hier à 17:23

» [A VENDRE] Pipes François DAL et Stanwell
par Alf Hier à 14:58

» Un peu de musique 2018
par Alexandre Hier à 8:37

» 17 Janvier, les pipes sont au repos ?
par Alexandre Mer 17 Jan - 22:31

» 16 - 01
par Alf Mer 17 Jan - 9:07

» RECHERCHE - Belge ou cutty sans talon
par Hent ar Mor Mer 17 Jan - 8:12

» plat du jour ...
par Alexandre Mar 16 Jan - 18:30

» 15 janvier, restons au chaud pour fumer
par Alexandre Lun 15 Jan - 19:55

» Tabac dominical du 14 janvier
par Alexandre Dim 14 Jan - 22:23

» Volutes et tabacs du 13 janvier
par Alexandre Sam 13 Jan - 22:11

» On commence tôt pour le 12 !
par Serge Ven 12 Jan - 19:58

» Mes pipes
par Alf Ven 12 Jan - 17:21

» Pipe du Groupe 2018...
par Hent ar Mor Ven 12 Jan - 13:54

» 11 (01) se fume quoi ?
par Alexandre Jeu 11 Jan - 21:43

» [VENDUE] Pipes de Pierre MOREL - Rad DAVIS
par Hent ar Mor Jeu 11 Jan - 13:20

» 10 janvier , quelle tabac pour ce début de solde ?
par Serge Mer 10 Jan - 21:29

» Arrêt du Red Cake
par Alexandre Mer 10 Jan - 16:52

» Volutes sous la pluie du 9 janvier
par Alexandre Mar 9 Jan - 21:39

» 8 Janvier c'est reparti pour s'enfumer
par Serge Lun 8 Jan - 21:37

» Collection or not ?
par Alexandre Lun 8 Jan - 6:03

» 07/01 Fumées dominicales
par Serge Dim 7 Jan - 18:26

» 6 janvier, il faut se réveiller !
par Serge Dim 7 Jan - 8:56

» Une petite leçon de billard trois bandes.
par Alf Sam 6 Jan - 10:07

» 5 janvier, sortez vos tabacs !
par morkha Sam 6 Jan - 1:35

» Quelle pipe pour ce 4 janvier ?
par morkha Jeu 4 Jan - 22:05

» Volutes du 3 janvier
par Serge Mer 3 Jan - 22:14

» 02 - 01
par Alexandre Mar 2 Jan - 20:54

» 29 - 12
par Hent ar Mor Lun 1 Jan - 18:57

» 2018 !
par loic Lun 1 Jan - 18:15

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Riens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Riens

Message par Yves le Mar 8 Avr - 20:49

Pour les amoureux du beau pays de Carmen :

Naderías

La taza que me tiendes, tus labios rozando la desnudez de mi cuello, no, no es nada. Mas tarde, mi mano, tu espalda sorprendida, no, no es nada.

Esas frambuesas que tanto disfrutas, que se desgranan de mis dedos, nada, no es nada. Sólo una manera de estar cada uno en su casa en un espacio estrecho.

Nuestros cuerpos encajados el otro en el otro que los sueños nocturnos vuelven y revuelven sin nunca deshacerlos, las agujas del reloj, a une hora que ya no cuentan – arrancados al mas intimo de nuestro ser, aqui estamos sellados en nuestra alteridad.

Tu mirada, al despertar, que encuentra la mia – habiamos dejado de mirarnos ? El pulso apenas perceptible de un mundo y de su carne que otra vez nos recubre, no pasa nada, en realidad, salvo esos encuentros de un instante en el cual cambia y intercambia, comunica o se convierte, un "entre" que se llama "nos".

Yves Ros - Mayarta
Traducción de Elodia Turki

*

Riens

La tasse que tu me tends, tes lèvres frôlant la nudité de mon cou, non, ce n'est rien. Plus tard, ma main, ton épaule surprise, non, ce n'est rien.

Ces framboises dont tu te régales, qui s'égrènent de mes doigts, rien, ce n'est rien. Juste une façon d'être chacun « chez soi » dans un espace étroit.

Nos corps emboîtés l'autre en l'autre que tournent, retournent, les rêves nocturnes sans jamais les désencastrer, les aiguilles de l'horloge à une heure où elles ne comptent plus - au plus intime arrachés à nous-mêmes, nous voici par notre altérité scellés.

Ton regard, au matin, qui retrouve le mien - nous nous sommes quittés des yeux ? Le pouls à peine perceptible d'un monde dont la chair à nouveau nous enveloppe, rien qui se passe, en somme, hormis ces rencontres d'un instant où change et s'échange, communique ou se mue, un « entre » qui se nomme « nous ».

Yves Ros - Mayarta [p. 10]


Avec tous mes remerciements émus à mon amie bilingue Elodia pour cette magnifique traduction de Riens en espagnol. Chapeau bas!  Kiss 


Dernière édition par Yves le Mer 9 Avr - 18:37, édité 3 fois

_____________________________
« " Proche, mais pas nécessairement de vous ni de moi ? " – " Ni de l’un ni de l’autre. Mais c’est ce qu’il faut. C’est cela, la beauté de l’attrait : jamais vous ne serez assez proche et jamais trop proche; et pourtant toujours tenus et attenant l’un à l’autre. "

Tenus et attirés en cette attenance. Ce qui attire, c’est la force de la proximité qui tient sous l’attrait, sans jamais s’épuiser en présence et jamais se dissiper en absence. Dans la proximité, touchant non pas la présence, mais la différence. »

Maurice BlanchotL’attente l’oubli
avatar
Yves

Messages : 724
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 67
Localisation : Paris XVII
Humeur : Feeling groovy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riens

Message par CEDLAP le Mar 8 Avr - 21:08

Très beau texte Yves

_____________________________
Tu as un quart d'heure devant toi et 2 km de marche à faire pour aller à ta gare de banlieue . C'est le moment de sortir sa bouffarde  Very Happy
avatar
CEDLAP

Messages : 948
Date d'inscription : 24/02/2014
Age : 43
Localisation : COMBS LA VILLE (77)
Humeur : Quand je fume ça va, quand je ne fume pas ça ne va pas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riens

Message par Yves le Mar 8 Avr - 21:42

Merci de ton amicale appréciation, CEDLAP.

_____________________________
« " Proche, mais pas nécessairement de vous ni de moi ? " – " Ni de l’un ni de l’autre. Mais c’est ce qu’il faut. C’est cela, la beauté de l’attrait : jamais vous ne serez assez proche et jamais trop proche; et pourtant toujours tenus et attenant l’un à l’autre. "

Tenus et attirés en cette attenance. Ce qui attire, c’est la force de la proximité qui tient sous l’attrait, sans jamais s’épuiser en présence et jamais se dissiper en absence. Dans la proximité, touchant non pas la présence, mais la différence. »

Maurice BlanchotL’attente l’oubli
avatar
Yves

Messages : 724
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 67
Localisation : Paris XVII
Humeur : Feeling groovy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riens

Message par scytale le Mer 9 Avr - 3:19

aviez vous relevé l'abat jour?



Tu demandes pourquoi je reste sans rien dire ?
C'est que voici le grand moment,
l'heure des yeux et du sourire,
le soir, et que ce soir je t'aime infiniment !
Serre-moi contre toi. J'ai besoin de caresses.
Si tu savais tout ce qui monte en moi, ce soir,
d'ambition, d'orgueil, de désir, de tendresse, et de bonté !...
Mais non, tu ne peux pas savoir !...
Baisse un peu l'abat-jour, veux-tu ? Nous serons mieux.
C'est dans l'ombre que les coeurs causent,
et l'on voit beaucoup mieux les yeux
quand on voit un peu moins les choses.
Ce soir je t'aime trop pour te parler d'amour.
Serre-moi contre ta poitrine!
Je voudrais que ce soit mon tour d'être celui que l'on câline...
Baisse encore un peu l'abat-jour.
Là. Ne parlons plus. Soyons sages.
Et ne bougeons pas. C'est si bon
tes mains tièdes sur mon visage!...
Mais qu'est-ce encor ? Que nous veut-on ?
Ah! c'est le café qu'on apporte !
Eh bien, posez ça là, voyons !
Faites vite!... Et fermez la porte !
Qu'est-ce que je te disais donc ?
Nous prenons ce café... maintenant ? Tu préfères ?
C'est vrai : toi, tu l'aimes très chaud.
Veux-tu que je te serve? Attends! Laisse-moi faire.
Il est fort, aujourd'hui. Du sucre? Un seul morceau?
C'est assez? Veux-tu que je goûte?
Là! Voici votre tasse, amour...
Mais qu'il fait sombre. On n'y voit goutte.
Lève donc un peu l'abat-jour.

Paul Geraldy ("Toi et Moi")
1885

_____________________________
Le problème n’est pas tant dans le manque de volonté de comprendre que dans l’excès de volonté de ne rien savoir.
avatar
scytale

Messages : 3407
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Paris
Humeur : enjoué

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riens

Message par Gavroche le Mer 9 Avr - 8:23

Houlà,v'là  qu'c'est le printemps qui vous fait danser ?...
serez-vous esclaves des saisonnalités ?...
régal de vous lire pipe à peine fumée!...
je me demande, vais-je oui, me recoucher ?...

_____________________________
.
Ce qui est à la mode, c'est ce que l'on porte soi même ; ce qui n'est pas à la mode, c'est ce que les autres portent! O.W.

l'humour gavrochien est couramment compris par... Gavroche. What a Face
avatar
Gavroche

Messages : 5416
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 58
Localisation : A moins de 50 mètres de mes tabacs !
Humeur : sur un petit nuage... de fumée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum